Organisation & Fonctionnement

Groupes parlementaires

 
Les républiques modernes étant pluralistes, les partis politiques sont les acteurs principaux de la vie politique. Cette tendance se reflète dans les parlements contemporains, où les députés non inscrits sont peu nombreux. La plupart des députés sont élus sur la base de bulletins de vote des partis et constituent des groupes parlementaires après leur élection. Au Parlement hellénique, pour constituer un groupe parlementaire, il faut réunir au moins dix députés affiliés au même parti. Un groupe parlementaire peut être également constitué par cinq députés si leur parti a présenté des bulletins de vote dans les deux tiers des circonscriptions électorales du pays et a réuni sur l’ensemble du territoire national 3% des suffrages valides.

Le chef du parti devient président du groupe parlementaire, à condition qu’il ait été élu député. Il peut désigner au maximum deux suppléants (trois suppléants peuvent être désignés par le président du premier groupe parlementaire qui participe au gouvernement et par le chef de l’opposition majoritaire). Le Parlement hellénique prévoit des locaux spéciaux pour les groupes parlementaires et les députés non inscrits. Les groupes parlementaires disposent de leurs propres secrétariats administratifs encadrés par des agents non titulaires. Les salles et les bureaux alloués ainsi que le nombre d’agents non titulaires dépendent de la taille de chaque groupe parlementaire. Le président du plus important groupe parlementaire qui ne participe pas au gouvernement est nommé chef de l’opposition majoritaire, fonction qui lui procure certains avantages (par exemple, plus de temps de parole aux séances parlementaires).